Rechercher
  • Zoe Hérard Psychologue

Natalophobie

Les fêtes de fin d’année sont, pour un grand nombre, des moments de partage, de retrouvailles, faire plaisir aux personnes chères … mais elles peuvent également être source d’angoisse.



La natalophobie est le terme qui désigne « la peur irrationnelle et incontrôlable des fêtes de fin d’année et leurs symboles ».


Chez les personnes natalophobes, il est possible d’observer des (crises) d’angoisse, du stress, en lien avec la période des fêtes… Cela peut prendre différentes formes : troubles digestifs, respiratoires, tristesse, déprime, syndrome dépressif.


La pression des achats, des préparatifs, la vue de la décoration de Noël, la gestion des finances… il existe une multitude de déclencheurs possibles.


Les réseaux sociaux n’y sont pas pour rien. Les photos des moments idylliques en famille, les cadeaux, les publications de convivialité à outrance, ont un impact sur le ressenti de chacun.


Le bonheur, en trop grande quantité autour de soi, lorsqu’on ne se sent pas toujours bien, peut générer un décalage encore plus grand entre les attentes et la réalité. Cela peut accentuer le sentiment de solitude et de tristesse.


L’important, est de ne pas se forcer à faire des choses que vous n’aimez pas. Essayer de réduire les réseaux sociaux et faire des choses que vous aimez faire.


Si vous souhaitez, mangez des coquillettes à Noël et vous couchez à 22h, ne vous privez pas !!

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout